Madagascar : que devient Marc Ravalomanana ?

Depuis que le Président déchu Marc Ravalomanana est de retour à Madagascar, ses compatriotes n’ont aucune nouvelle de lui. Et pourquoi donc ?

L’ex-Président Marc Ravalomanana, forcé de quitter le pouvoir en mars 2003 après une révolte populaire, est toujours détenu dans le nord du pays depuis son retour à Madagascar, après plusieurs années d’exil en Afrique du Sud. Mais la mission de la SADC s’est dite confiante concernant son sort alors même que les autorités malgaches n’ont toujours pas donné de nouvelles le concernant.

Le chef de la mission SADC, David Mahlobo, ministre sud-africain de la Sécurité d’Etat, a en effet rencontré l’ancien Président malgache : « Lorsque nous avons rencontré le Président Hery Rajaonarimampianina et l’ancien Président Ravalomanana, tous les deux ont manifesté l’engagement d’aller vers la réconciliation et de travailler ensemble», a-t-il déclaré à la presse. Selon lui, « nous ne sommes venus ici pour demander la libération de personne », alors que M. Ravalomanana est en détention, depuis maintenant 32 jours dans une résidence présidentielle à Diego-Suarez (nord), sans téléphone ni moyen de communiquer avec l’extérieur. La mission de la SADC est restée trois jours à Madagascar.

Marc Ravalomanana est rentré clandestinement sur la Grande Ile à la mi-octobre. Dès son arrivée, il a alors donné une conférence de presse critique à l’égard du pouvoir avant d’être arrêté et placé en détention. Près de 300 de ses partisans ont été dispersés au gaz lacrymogène, par la police, à Antananarivo, le 18 octobre. A l’heure actuelle, personne ne sait comment il a pu gagner Madagascar et parvenir jusqu’à son domicile d’Antananarivo, sans être intercepté ou reconnu, voyageant sans passeport. Son document de voyage étant consigné par les autorités sud-africaines.