Madagascar : lancement de la campagne de reboisement pour 2020

Le Président malgache, Andry Rajoelina

La campagne de reboisement national a été lancée hier pour Madagascar. C’est le président de la République, Andry Rajoelina, lui-même, qui a ouvert la cérémonie, sous la tutelle du ministère de l’Environnement et du Développement durable.

1 200 000 jeunes arbres ont été ainsi plantés dans la localité d’Ankazobe, située à l’ouest de la capitale. Selon le président de la République malagasy, le but d’une telle action est de transformer l’ile rouge en île verte.

Le Chef de l’Etat a indiqué que le but est d’arriver à planter 60 millions d’arbres, cette année. Chaque région fera ainsi l’objet d’une mobilisation pour atteindre cet objectif pour le 60ème anniversaire de l’indépendance de Madagascar. Le Président a également affirmé que des avions et des drones seront déployés pour faciliter la tâche. Ces engins ont la capacité de reboiser 8 hectares de terre par jour.

La politique de reboisement national vise également à accroître chaque année les surfaces à reboiser. Pour ce faire, le ministère en charge de l’Environnement prévoit de mettre en place des pépinières au niveau des districts. Par ailleurs, une nouvelle technique de reboisement va être appliquée : le seed-bomb. Cette technique, consistant à utiliser des boules d’argile contenant des graines, permet de reboiser plusieurs hectares de terres en un rien de temps.

Cette campagne de reboisement a été chaudement félicitée par l’ambassade des Etats-Unis à Madagascar. Rappelons que les Etats-Unis ont investi près de 57 millions de dollars pour la réalisation de plusieurs projets axés sur la préservation de la biodiversité et de la forêt à Madagascar.