Madagascar : la fuite des cerveaux accroît le fossé numérique

Près de 2 000 techniciens et ingénieurs malgaches sont actuellement à l’étranger, a déploré mercredi le Ministère des Télécommunications, des Postes et de la Communication, rapporte Midi Madagasikara. Une réalité qui, cumulée avec la lenteur enregistrée en matière de formation nationale des cadres dans le domaine des nouvelles technologies, creuse le fossé numérique dans le pays.