Madagascar en cuisine

Sur fond de poêle, de casseroles, trois apprentis cuisiniers malgaches vont voir le cours de leur vie changer grâce à l’association Pachamama Piliers de la Terre présidée par Jean-François Tordo. Formés en France à l’Institut Paul Bocuse, partenaire bénévole du projet, sous le regard attentif du chef étoile Yannick Alleno, les trois jeunes gourmets font l’objet d’un reportage télévisé diffusé sur M6, ce soir à 20h40. Une aventure humaine riche en émotion.

Les enfants de Pachamama est une histoire de rencontres. Celle de deux hommes de cœur tout d’abord : Jeff Tordo, à la tête de l’association Pachamama Piliers de la Terre qui œuvre à l’auto-développement économique de Madagascar et Yannick Alleno, grand chef du Meurice. Le premier, surnommé « casque d’or » quand il était capitaine du XV de France est un talonneur de génie. Dans la mêlée comme dans la vie, Jeff Tordo est un leader et ne recule devant rien. Le second, chef doublement étoilé, collectionne les distinctions : un diplôme de meilleur ouvrier de France, un Bocuse d’argent et un prix des Toques blanches. Rien que ça.

Tous deux ont un projet qu’ils portent à bout de bras : former de jeunes apprentis cuisiniers malgaches à l’Institut Paul Bocuse puis dans les cuisines de Yannick Alleno, afin que ceux-ci deviennent eux-mêmes des formateurs dans une école de cuisine en cours de construction à Mananjary pour répondre à la demande des infrastructures touristiques. « Un jour, on a évoqué autour d’un repas le projet avec Jeff [Jean-François Tordo. NDLR] et on s’est mis à en rêver », raconte le cuisinier expérimenté du Meurice.

Une formation de qualité pour trois jeunes cuisiniers malgaches

Pour concrétiser ce rêve, l’association Pachamama a fait appel au chef étoilé chargé de sélectionner trois jeunes cuisiniers malgaches au sein d’un centre de formation du pays. Les trois élus auront la chance de suivre une formation intensive de huit mois à l’école Paul Bocuse à Lyon. Ils rejoindront ensuite les cuisines du Meurice pour mettre en pratique ce qu’ils auront appris. Une chance inestimable pour ces jeunes malgaches qui n’ont jamais quitté leur île.

Les équipes de Zone Interdite ont suivi tout le déroulement du projet aux allures de Top Chef et le résultat est un succès. Suspens lors des épreuves de sélection, déchirement du départ, histoire d’amour… Tous les ingrédients sont réunis pour savourer les 52 minutes de cette aventure. Des personnages haut en couleur : rires, coups de gueule du chef cuisto, rien n’est éludé. Les candidats sont quant à eux racontés également dans leur intimité. Muriel, la seule jeune femme sélectionnée, n’a pas de mot pour décrire son périple : « Je ne réalise toujours pas ce qu’il m’arrive. » A travers elle et ses camarades, le film documentaire permet d’aborder les problématiques du pays : pauvreté, chômage, agriculture.

Au-delà du simple reportage, cette aventure en terre malgache permet de défendre une autre vision du travail des associations humanitaires. Les enfants de Pachamama entendent apporter des solutions de développement basées sur la transmission d’un savoir plus que sur un exclusif apport financier.
Pour l’heure, les jeunes élus Malgaches concoctent des mets haute gamme dans les cuisines du Meurice aux côtés du chef exigeant au grand cœur.

 Les enfants de Pachamama, film documentaire réalisé par à voir le mercredi 14 juillet dans Zone interdite présentée par Melissa Theuriau