Madagascar : dépôt des noms des premiers ministrables le 19 octobre seulement

Comme défini par le plan de sortie de crise établi, le gouvernement de transition de Madagascar a démissionné mais va continuer à gérer les affaires courantes en attendant la nomination du nouveau Premier ministre qui doit avoir lieu le 1er novembre prochain : « L’article 5 de la Feuille de route stipule que ce sont les entités et partis politiques qui ont signé la feuille de route, qui proposeront au Président de la Haute Autorité de la Transition, une liste de noms de Premiers ministrables consensuels. » Selon le communiqué de la présidence, le futur Premier ministre devra remplir les condition suivantes :

 Un Premier ministre digne, ayant la volonté d’achever la période de transition pour aller vers les élections,

 Un Premier ministre capable de maîtriser la paix et la sécurité,

 Un Premier ministre possédant une forte capacité de négociation vis-à-vis des bailleurs de fonds pour que ceux-ci reprennent leur confiance en nous,

 Un Premier ministre capable de gérer les problèmes sociaux de la population,

 Un Premier ministre qui inspire la confiance et en qui la population a confiance,

 Enfin, une personnalité qui a la crainte de Dieu et un citoyen véritablement patriote!