Madagascar : « Avec ou sans carte d’électeur, les Malgaches vont voter »


Lecture 1 min.
arton34456

le premier tour de la Présidentielle malgache a été maintenu à la date du 25 octobre. Cette décision de maintien fait suite à une réunion d’urgence qui a eu lieu jeudi, à la Primature.

A la demande du Président de la transition, une réunion d’urgence a eu lieu à la Primature, le jeudi 17 octobre au soir. Le but de cette rencontre, étudier la possibilité de tenue de la Présidentielle malgache à la date retenue du 25 octobre.

A l’issue de cette réunion, le maintien du premier tour de la Présidentielle au vendredi 25 octobre est décidé. Cette réunion d’urgence à la demande du Président de la transition, Andry Rajoelina, s’est tenue avec le Premier ministre, les responsables des Nations Unies, de la Commission électorale malgache, de l’Union européenne et plusieurs membres du gouvernement. Elle avait en effet été motivé par le doute émis par le Président de la transition sur la possibilité de tenir le premier tour à la date prévue. L’obstacle évoqué : les retards dans la distribution des cartes d’électeurs. Inquiétude à laquelle la représentante résidente des Nations Unies à Madagascar, Fatma Samoura, a apporté une réponse claire : « la distribution des cartes d’électeurs est entre les mains des chefs de commune qui vont, d’ici le 25, assurer cette distribution. Je tenais quand même à préciser la chose suivante, même si le code électoral prévoit la distribution d’une carte d’électeur, avec ou sans carte d’électeur, les Malgaches pourront aller voter ».

Pour rappel, lors du Conseil des ministres de mercredi, Andry Rajoelina a mis en doute la possibilité de tenir le premier tour à la date prévue. Il avait en outre dénoncé des carences sur le terrain et autres défaillances.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter