Macky Sall sûr de sa victoire

Alors que les Sénégalais se sont déplacés toute la journée du dimanche 25 mars pour le second tour de l’élection présidentielle, Macky Sall s’est dit certain de remporter la victoire avec 70% des suffrages face à son rival Abdoulaye Wade. Les premiers dépouillements semblent lui donner raison…

L’ancien Premier ministre sénégalais Macky Sall s’est dit certain de remporter l’élection de dimanche au Sénégal face au président sortant Abdoulaye Wade : « Si tout se passe bien, nous devrions être autour de 70 % », a-t-il déclaré. Fort du soutien de l’ensemble des candidats éliminés au premier tour du 26 février et qui se sont tous rangés derrière lui, Macky Sall devrait en théorie bénéficier de 65% des suffrages. Pour autant, il reste vigilant car il craint des fraudes, explique-t-il dans une interview vidéo à l’AFP : « Le système politique électoral sénégalais normalement est un système éprouvé, qui peut permettre l’expression du suffrage en grande difficulté, pourvu que le pouvoir en place joue le jeu. Mais, depuis quelques temps, nous avons beaucoup d’échos sur la fabrication de cartes d’identité en dehors des circuits normaux ».

Déjà, il y a quelques jours, Macky Sall avait fait part de son inquiétude face à des risques de violences que pourrait orchestrer le camp de son rival, le président sortant Abdoulaye Wade. Dans une interview au journal français 20Minutes, il avait déclaré, « je suis confiant en ce qui concerne ma victoire dans les urnes, mais je suis préoccupé par la volonté du pouvoir de créer des contre-feux violents. Des milices privées auraient été recrutées pour agresser et cela me paraît inquiétant ».

Concernant le voisin malien ou un coup d’état a mis fin au régime démocratique du Président ATT, Macky Sall a déclaré, « nous condamnons le coup d’Etat parce que, par principe nous sommes contre les coups d’Etat. Et nous souhaitons le retour à l’ordre constitutionnel normal et la tenue d’élections dans un mois ».

Au soir du dimanche 25 mars 2012, les premiers dépouillements semblaient justifier la confiance du challenger… Le Sénégal devrait connaître avec les résultats définitifs mardi le 4e Président de son histoire. En administrant une nouvelle fois la preuve de sa vitalité démocratique…

(article actualisé dimanche 25 mars au soir)

Lire aussi : Dernier jour de campagne au Sénégal