Lutte contre le terrorisme : le Mali et la Mauritanie renforcent leur coopération

Le Mali et la Mauritanie ont conclu dimanche un accord pour renforcer leur coopération dans la lutte contre les groupes armés terroristes.

Leurs relations diplomatiques s’étaient refroidies sous le régime d’Amadou Toumani Touré. Il semblerait que c’est déjà une histoire ancienne. Le Mali et la Mauritanie ont conclu dimanche un accord pour renforcer leur coopération contre les groupes armés terroristes qui pourrait déstabiliser l’un d’eux. Cet accord de coopération sécuritaire a été signé au troisième et dernier jour de la visite à Nouakchott, la capitale mauritanienne, du président malien Ibrahim Boubacar Keïta, élu en août 2013. Il s’agissait de sa première visite d’Etat en Mauritanie depuis sa prise de fonction.

Les deux dirigeants se sont « réjouis de la restauration de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Mali et de la défaite des groupes terroristes qui évoluaient dans le nord ». Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et son homologue malien ont convenu dans cet accord de « ne tolérer sur leurs territoires respectifs la présence d’aucun groupe armé ou terroriste potentiellement déstabilisateur pour l’un ou l’autre pays ». Ils ont également prévu de « renforcer la coopération entre leurs forces armées et de sécurité à travers des rencontres périodiques, l’échange régulier d’informations et la concertation étroite » entre leurs armées.