Lutte contre le terrorisme au G5 sahel : L’Union européenne passe à l’action

G5 Sahel

L’Union Européenne a accordé un financement de 194 millions d’euros aux pays du G5 Sahel en guise de soutien à leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme. Elle a fait cette  annonce au cours d’une vidéoconférence, le 28 avril avec les dirigeants du Mali, de la Mauritanie, du Tchad, du Niger et du Burkina Faso.

Pour Josep Borell, chef de la diplomatie européenne, ce financement est l’une des retombées du sommet de Pau, des assises qui ont conduit à la coalition pour le Sahel afin de combattre le terrorisme dans cette région.

« Nous avons annoncé 194 millions d’euros additionnels pour renforcer les forces de sécurité et de défense  intérieure et accélérer le redéploiement de l’Etat et la délivrance de service de base dans les zones fragiles. La pandémie du Covid-19 ne peut nous faire oublier à quel point la situation se détériore sur tous les fronts, dans une région dont les défis sont les nôtres », a-t-il expliqué.

De son côté Charles Michel, président du Conseil européen, a aussi montré l’engagement de l’UE dans le renforcement de la sécurité et l’évaluation de la demande d’une annulation de la dette africaine en vue d’affronter les conséquences de la pandémie du Covid-19.

« Nous avons discuté avec les dirigeants des pays du G5 Sahel d’actions concrètes pour les aider à faire reculer la menace terroriste. Nous sommes convenus de mener le débat sur cette demande au sein de l’Union Européenne et avec d’autres partenaires internationaux, a-t-il dit.

Pour rappel, le 13 janvier dernier, les Présidents du Burkina Faso, du Niger, du Mali, du Tchad et de la Mauritanie ont rencontré à Paris le chef d » lEtat français en vue de réfléchir et de mettre en place les stratégies de lutte contre l’activisme des groupes terroristes dans la région du Sahel.