Lulendo, l’oeil du cyclone

Né à Maquela do Zombo, en Angola, LULENDO est un artiste qui a appris la musique dans des chorales protestantes de son pays, et surtout avec son grand-père qui l’initiera au likembé. Ce petit instrument également appelé, selon les régions, sanza, piano à pouces, mbira ou kalimba, deviendra son instrument fétiche et fera de LULENDO un virtuose.

Il quitte l’Angola pour la France alors qu’il est encore adolescent, en 1982. C’est là qu’il commencera sa carrière d’artiste en pratiquant le métier de choriste (scènes et studios). En 1993, il forme son propre groupe composé de chant, likembé, choeurs et percussions.

« A qui profite le crime ? », son premier album, parait en 1999, mais ne sera véritablement travaillé que l’année suivante après réédition. Un album qui est en réaction à ce qui se passe en Angola et à ses 27 ans de guerre civile (1975-2002), mais aussi en Afrique et dans le monde d’une manière générale.

« Angola », le second album sorti en 2005 rend hommage à son pays d’origine. Comme lui, il a un pied en Afrique et l’autre en Europe : les rythmes traditionnels des bakongos voisinent avec des sons plus européens comme celui du violon de Didier Lockwood. Quant à ses Live Sessions, elles ont été publiées au printemps 2007.

« Soul of Africa », son troisième album studio est un véritable virage artistique, un retour aux sources et une mise en lumière de ses multiples héritages culturels. Hommage vibrant à ses ancêtres, Soul of Africa est avant tout porteur d’un message et d’une sagesse qui embrasse l’avenir avec un optimisme lumineux. Ce nouvel album est enrichi par des instruments conçus durant les 24 derniers mois, de likembés électro-acoustiques et d’une harpe imaginée et fabriquée avec la complicité du luthier Bernard Prunier.

LULENDO chante en 4 langues et quel que soit celle qu’il utilise, l’émotion est toujours au rendez-vous. Il partage avec son public un amour profond et éternel pour son pays. Il chante ainsi tour à tour en kikongo, sa langue d’origine ; en lingala qui est la langue du Congo – Brazzaville. Sa famille habitant de l’autre côté de la frontière, les deux autres langues sont venues naturellement : le portugais qui est la langue nationale officielle, et bien entendu le français. LULENDO choisit la langue de ses chansons en fonction de son inspiration, mais aussi des rythmes de la mélodie et du thème, qui la déterminent naturellement.

Le virtuose du likembé est retourné se ressourcer sur la terre de ses ancêtres avant de concevoir « Soul of Africa », son nouvel album dans lequel il propose une musique africaine nouvelle, originale et prenante. LULENDO vous invite à découvrir ce son résolument différent et novateur lors d’un concert exceptionnel, dans le cadre du festival Ethnicité.

LULENDO en live

23/09/08 : Satellit’ café dans le cadre du festival Ethni Cité, 75011 Paris

09/10/08 : Le Mambia, 9 bis Cour des Petites Ecuries 75010 Paris (horaires à confirmer)

29/11/08 : Auditorium du Musée des Arts 1er
75007 Paris

LULENDO sur le web

Le site Web du label Vox Terrae