Louis Meintjes élu Cycliste Africain de l’année 2017

Quatre ans après sa première consécration en 2013, le coureur le Sud-Africain Louis Meintjes a été élu mercredi Cycliste Africain de l’année 2017 par un un jury présidé par le quintuple vainqueur du Tour de France, Bernard Hinault. Il devance le jeune rwandais Joseph Areruya.

Ce trophée a été créé il y a six ans par les organisateurs de la Tropicale Amissa Bongo pour récompenser le coureur du continent ayant réalisé les plus belles performances de la saison et réussi par son rayonnement à faire connaître le cyclisme africain sur la scène mondiale.

Louis Meintjes, le Sud-Africain de l’équipe UAE Emirates a obtenu un véritable plébiscite de la part du jury présidé par le quintuple vainqueur du Tour de France, Bernard Hinault et composé de trente membres parmi lesquels des coureurs, entraîneurs et dirigeants africains, des organisateurs d’épreuves cyclistes sur le continent mais aussi des journalistes spécialisés africains et européens qui suivent l’ensemble des courses cyclistes en Afrique.

«C’est un immense honneur, a déclaré Louis Meintjes. Je suis très reconnaissant du soutien des peuples d’Afrique. J’espère que je pourrai porter haut le drapeau africain en 2018

Ce large panel de compétence et d’expertise l’a désigné comme le plus beau représentant du cyclisme africain pour cette saison 2017. Sa 8e place au classement final du Tour de France ainsi que sa 12e place au Tour d’Espagne ont évidemment été prédominantes dans le vote du jury.

«Louis Meintjes est la preuve que le cyclisme africain occupe désormais une place importante sur la scène mondiale, déclare Bernard Hinault. Quand ils arrivent sur les plus grandes courses du monde, ils répondent toujours présents aux avant-postes. Louis franchit tous les paliers chaque saison, il est encore jeune et à tout l’avenir devant lui pour atteindre les sommets. Son trophée en 2013 était déjà un encouragement, celui-ci est une confirmation. Ce qu’il réalise sur les routes de grandes épreuves comme le Tour de France ou le Tour d’Espagne me laisse imaginer la suite de l’histoire, celle qui verra un jour un coureur venu d’Afrique remporter le Tour de France. Je suis persuadé qu’on en est plus très loin. Il suffit de voir la qualité des coureurs présents sur le podium du Trophée 2017 pour le comprendre

Derrière Louis Meintjes, c’est le jeune rwandais Joseph Areruya qui a obtenu la deuxième place grâce à sa victoire au Tour du Rwanda mais également à sa victoire d’étape au Tour d’Italie des moins de 23 ans.

L’Erythréen Merhawi Kudus occupe la troisième marche du podium, sa régularité sur les grandes compétitions de la saison a été ici récompensée, notamment ses places d’honneur sur des étapes de montagne au Tour d’Espagne ou au Tour d’Oman devant les meilleurs coureurs du monde.

«La Tropicale Amissa Bongo est la vitrine de l’évolution et la progression des cyclistes africains depuis douze ans, conclut Bernard Hinault. Elle permet la confrontation avec les professionnels habitués au Tour de France. Ce Trophée a été créé avec cette même philosophie de valoriser et de récompenser les coureurs africains sur leurs performances de toute la saison.»

Le Classement 2017

1 – Louis MEINTJES (Afrique du Sud – UAE Emirates)
2 – Joseph ARERUYA (Rwanda – Dimension Data for Qhubeka)
3 – Merhawi KUDUS (Erythrée – Dimension Data)
4 – Tsgabu GRMAY (Ethiopie – Bahrein-Merida)
5 – Salah Eddine MRAOUNI (Maroc – Kuwait-Cartucho.es)
6 – Willie SMIT (Afrique du Sud)
7 – Meron TESHOME (Erythrée – Bike Aid)
8 – Tesfom OKUBAMARIAM (Erythrée – Interpro Cycling Academy)
9 – Ahmed GALDOUNE (Maroc)
10 – Meron ABRAHAM (Erythrée)

Les palmarès

2012 : Natnael BERHANE (Erythrée)

2013 : Louis MEINTJES (Afrique du Sud)

2014 : Mekseb DEBESAY (Erythrée)

2015 : Daniel TEKLEHAIMANOT (Erythrée)

2016 : Tesfom OKUBAMARIAM (Erythrée)

2017 : Louis MEINTJES (Afrique du Sud)