Lord Ekomy Ndong appelle les Gabonais à prendre leur destin en main

Lord Ekomy Ndong, rappeur du groupe gabonais Movaiz Haleine, vient de sortir un titre appelant les Gabonais à ne pas rater le rendez-vous historique du 30 août 2009. Ce jour-là, ils doivent élire le successeur d’Omar Bongo Ondimba, décédé début juin, après 41 ans de règne. Lord Ekomy revient sur la conception de 300809.

300809. Ce n’est pas une date de naissance, mais peut-être bien d’une renaissance : celle du Gabon. Lord Ekomy Ndong l’espère et veut y contribuer. Ce rappeur du groupe gabonais Movaiz Haleine, en pleine préparation de son deuxième album solo, a écrit une chanson pour inciter ses compatriotes à voter pour la présidentielle du 30 août. Il faut dire que l’élection est historique : le Gabon a été dirigé pendant 41 ans par Omar Bongo Ondimba, officiellement décédé le 8 juin en Espagne. L’enjeu est de taille et Lord Ekomy Ndong ne manque pas de le rappeler aux électeurs gabonais avec 300809. Le clip est disponible sur le site de partage de vidéos Youtube.

Afrik.com : Pourquoi cet appel à aller voter ?

Lord Ekomy :
Il y a une réalité qu’on ne peut pas nier : il y a toute une génération, à laquelle j’appartiens, qui est fataliste, défaitiste, concernant les élections présidentielles car depuis quarante ans les résultats étaient les mêmes. C’est pour ça que je n’ai jamais voté avant. Il y avait toujours des dispositions pour que les mêmes restent au pouvoir.

Afrik.com : L’élection est historique…

Lord Ekomy :
Les Gabonais ont une occasion qu’ils n’avaient jamais eue avant. Il faut se mobiliser, aller plus loin, observer, réagir, prendre les choses en main.

Afrik.com : Dans votre chanson, vous parlez de « sacs de riz électoraux ». Que voulez-vous dire ?

Lord Ekomy :
Chez nous, on achète tout. On donne de l’argent pour qu’ils aillent aux meetings électoraux. Pour qu’ils votent pour untel on leur donne des sacs de riz, des côtes de bœuf, des ailes de dindon… Tout ça pour acheter la mobilisation des gens. Mais on ne peut pas hypothéquer l’avenir d’un pays pour un sac de riz qui va durer deux semaines !

Afrik.com : Dans le clip de 300809, le mannequin greco-gabonais Gloria Mika, engagé pour la transparence du scrutin, apparaît…

Lord Ekomy :
C’est une amie de lycée. Nous nous sommes retrouvés lors d’une interview sur la présidentielle au Gabon et nous nous sommes demandés comment on pouvait interpeller les gens sur la situation dans notre pays. Et on s’est dit qu’elle pourrait figurer dans le clip.

Afrik.com : Quel est l’objectif de 300809 ?

Lord Ekomy :
Attirer l’attention des médias pour que les choses ne se passent pas aussi facilement qu’avant, s’il devait y avoir des fraudes.

Afrik.com : Avez-vous un candidat favori ?

Lord Ekomy :
Je ne me réclame d’aucune tendance politique. Je ne veux pas me servir de ma musique pour faire du racolage de voix. Mais ce qui serait bien, ce serait que chacun puisse exprimer son choix.

Photo : Movaiz Haleine

 Voir le clip de « 300809 »