Littérature afro-brésilienne : Cadernos Negro, 3 décennies de résistance

C’est dans une atmosphère d’intense mobilisation politique qu’en 1978 survient la première édition de Antologia Cadernos Negros (Anthologie Cahiers Noirs). La publication est née du besoin de rendre les noirs visibles, de le rendre acteur de sa propre histoire. Le projet initial était celui des écrivains Cuti et Hugo Ferreira.

Depuis 1983, la publication annuelle des Cadernos Negros est mise en œuvre par le groupe Quilombhoje avec la collaboration de divers écrivains et poètes. Cette importante anthologie de la production littéraire afro-brésilienne est actuellement entretenue par le couple d’écrivains Marcio Barbosa et Esmeralda Ribeiro.

Pour l’écrivain Cuti, ces 30 années représentent beaucoup d’efforts et de don de soi, de transpiration et de beaucoup, beaucoup d’écrits. “Nous les noirs nous devons avoir de la perspective, faire des choses qui durent, qui dépassent les générations et qui puissent réellement servir d’école pour les nombreuses personnes qui ont la volonté de faire de la littérature et c’est ainsi que nous encourageons les grands écrivains du futur et ceux qui sont déjà connus.”

Les auteurs qui participent à cette édition sont: Ademiro Alves (Sacolinha), Luiz Carlos de Oliveira, Allan da Rosa, Márcio Barbosa, Conceição Evaristo, Mel Adún, Cristiane Sobral, Michel da Silva, Cuti, Miriam Alves, Décio Vieira, Oubí Inaê Kibuko, Edson Robson, Raquel de Almeida, Elizandra, Rosário Ngunza, Esmeralda Ribeiro, Ruimar Batista da Costa, Helton Fesan, Sergio Silva, Henrique Cunha, Sidney de Paula, Lande Onawale et Zula Gibi.