Limogeage de 700 policiers en Egypte

Le ministre égyptien de l’Intérieur, Mansour al-Issawi a déclaré ce jeudi qu’environ 700 officiers de police, généraux et officiers supérieurs, vont être limogés ou mis à la retraite anticipée à compter du 1er août prochain en raison de leur rôle dans les meurtres de manifestants lors des grandes manifestations du début d’année rapporte l’Agence russe RIA Novosti. Cette grande purge est une réponse de l’armée aux nouvelles manifestations sur la place Tahir ces derniers jours ou la population protestait contre la lenteur des réformes et l’absence de sanctions contre les représentants de l’ancien régime.