Libye : tentative de coup d’Etat contre le chef du gouvernement d’union nationale

En Libye, un groupe issu de l’ancien bloc pro-islamiste ayant régné sur Tripoli entre 2014 et 2016 a pris possession du siège de l’ancien Parlement pour défier l’autorité du gouvernement d’union nationale de Faïez Sarraj, soutenu par les Nations Unies. La situation demeurait confuse à Tripoli, samedi 15 octobre 2016, quelques heures après une tentative de prise du pouvoir par l’ancien Premier ministre Khalifa Al-Ghowel et ses partisans. Ex-chef du gouvernement issu du bloc politico-militaire de Fajr Libya (Aube de la Libye), proche des factions islamistes, M. Al-Ghowel n’avait plus été vu en public depuis l’arrivée de Faïez Sarraj, chef du gouvernement d’union nationale, issu d’un accord politique signé à Shkirat au Maroc, , dans la capitale libyenne le 30 mars.