Libye : Syrte pourrait tomber entre les mains de l’Etat islamique


Lecture 2 min.
arton46003

Des combattants de l’Etat islamique ont pris le contrôle d’une radio locale dans la vile de Syrte. Une première étape qui montre qu’ils pourraient bien s’emparer entièrement de la ville.

La ville de Syrte est sous la menace de l’Etat islamique. Les combattants de l’Etat islamique se sont en effet emparés, jeudi 12 février 2015, d’une radio locale dans la ville de Syrte, située à 500 km de Tripoli, la capitale libyenne, où ils ont également installé un quartier général, selon plusieurs sites qui les soutiennent. Selon plusieurs témoins, ils ont déjà commencé à diffuser des émissions sur cette radio, notamment des discours de leur chef, Abu Bakr al Baghdadi.

Un groupe djihadiste libyen a, en novembre 2014, prêté allégeance à l’Etat islamique (EI), basé en Irak et en Syrie. Il contrôle la ville de Derna, dans l’est de la Libye. Cette milice se fait appeler Majlis Shura Shabab al-Islam, et est composée d’anciens de la brigade al-Battar, une unité de Libyens ayant combattu pour l’EI en Irak et en Syrie. Cette brigade libyenne contrôle la localité de Derna, depuis plus d’un an déjà. Elle y a même procédé à des exécutions capitales en public. Le groupe armé y applique en effet la Charia et les châtiments corporels. Ils ont constitué dans la ville leurs propres tribunaux et police islamiste.

En Afrique du Nord, il s’agirait de la troisième franchise de l’EI après Jund al-Khilafa en Algérie, et Ansar Bayt al-Maqdiss en Egypte. La brigade libyenne a déjà revendiqué des attentats à Benghazi, dans l’est de la Libye, en proie régulièrement à des attentats sanglants, qui visent même parfois les Occidentaux. Depuis la chute de l’ancien leader libyen Mouammar Kadhafi, un véritable chaos s’est installé en Libye. Les autorités fragiles du pays sont complètement dépassées par les groupes armés, qui font toujours la loi, et tentent chacun de contrôler les points stratégiques du pays.

La situation est donc de plus en plus préoccupante face aux combattants de l’Etat islamique aux ambitions démesurées. En l’absence totale d’autorité en Libye, ces derniers pourraient mettre rapidement sous leur contrôle plusieurs zones. Après Derna, désormais transformé en émirat, Syrte pourrait ne pas échapper à ce sort, si rien n’est fait.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter