Libye : quatre morts dans un nouvel attentat suicide à Benghazi

Un nouvel attentat suicide à la voiture piégée à frappé la ville de Benghazi, à l’est de la Libye. Le kamikaze a été tué et cinq policiers blessés par la déflagration ce mercredi dans la soirée.

Le bilan de ce nouvel attentat suicide à la voiture piégée est de un mort, la kamikaze, et cinq policiers blessés dans l’explosion. L’attaque s’est déroulée ce mercredi, en soirée, à Benghazi dans l’est libyen contre un poste de sécurité à l’entrée ouest de cette ville.

Le véhicule était chargé d’une grande quantité d’explosifs selon le commandant du poste, Suleiman Al-Agouri. « L’explosion a creusé un grand cratère », a-t-il indiqué, selon l’AFP. « Le kamikaze conduisait un camion frigorifique qu’il a fait exploser à son arrivée au poste » a déclaré un policier sur place, Khaled Al-Agouri.

C’est la deuxième fois que ce même poste de police est pris pour cible après l’attentat perpétré en décembre qui avait causé la mort de 13 personnes. Benghazi a été le berceau de la révolte contre le guide suprême libyen. Depuis la chute de Mouammar Kadhafi, cette ville est la proie de groupes islamistes extrémistes.

L’ex-général Khalifa Haftar, à la tête de troupes paramilitaires et disposant de forces aériennes, s’est engagé depuis plusieurs semaines dans une bataille contre ces islamistes. Considéré comme proche des américains, ayant travaillé pour la CIA, il est accusé de « de tentative putschiste » par le gouvernement de transition. Il a lui-même échappé à un attentat suicide la semaine dernière.