Libye : majorité assurée pour Mahmoud Jibril ?

Les résultats des élections législatives de samedi sont encore provisoires. Selon les premières tendances, les libéraux de l’ancien Premier ministre Mahmoud Jibril devraient l’emporter sur les islamistes des « Frères musulmans ».

La participation a été supérieure à 60% et 98% des bureaux de vote ont fonctionné normalement. Les 1,7 millions d’électeurs inscrits étaient appelés à voter pour élire 200 membres du Congrès national général, dont 80 par la proportionnelle, qui devra rédiger la nouvelle Constitution du pays.

Les résultats des élections législatives de samedi sont encore provisoires. Le parti « l’Alliance des forces nationales » est annoncé gagnant à Tripoli et à Benghazi. Mais, l’ancien Premier ministre Mahmoud Jibril calme le jeu et plaide pour le rassemblement de la Libye. « Toutes les formations politiques sont à pied d’égalité pour le moment, et nous les appelons de nouveau, que ce soit avant ou après la proclamation des résultats, à s’asseoir à la table des discussions. », déclare-t-il. « Car la Libye a besoin de tous. Elle ne pourra se relever avec les efforts d’un seul groupe, d’une seule personnalité ou d’un seul camp. », ajoute-t-il.

Un scrutin sans incidents majeurs

Après quarante années de dictature du colonel Kadhafi, les Libyens votaient démocratiquement pour la première fois. Seulement 24 bureaux de vote sont restés fermés pour des raisons de logistique ou de sécurité, et 4 autres ont été saccagés à Benghazi. Cependant, un homme a trouvé la mort à Ajdabiya lors des troubles causés par des groupes autonomistes armés qui contestaient la légitimité du scrutin.

Les résultats définitifs seront publiés ce lundi soir voire mardi prochain. Si les estimations (donnant gagnant le parti libéral « l’Alliance des forces nationales ») se confirment, ce serait le premier revers électoral pour les « Frères musulmans » depuis la révolution arabe. Car, aussi bien en Tunisie qu’en Égypte, les islamistes sont sortis vainqueurs des échéances électorales.

Lire aussi :

 Libye : les Frères musulmans présentent une femme aux législatives