Libye : les milices de Misrata sommés de quitter la ville sous 72 heures

Des dirigeants locaux de la ville de Misrata, à l’est de la capitale libyenne Tripoli, ont demandé dimanche soir à tous les groupes armés originaires de la ville de quitter la capitale libyenne sous 72 heures. Une décision qui intervient au lendemain d’affrontements meurtriers entre les différentes milices de Misrata. Les responsables de la ville estiment que ces heurts résultent d’un plan préparé d’avance « pour porter atteinte à l’image de la ville et la montrer comme si elle était l’obstacle à la construction de l’Etat ».