Libye: le président du CNT pense que Kadhafi ne partira que « par la force »

Le président du Conseil national de transition (CNT), qui représente les insurgés libyens a affirmé mardi à Rome que Kadhafi « n’abandonnera jamais le pouvoir, sauf par la force », rapporte l’AFP. Moustapha Abdeljalil a en outre déclaré à l’adresse des trois pays – France, Qatar, Italie – qui ont reconnu le CNT comme leur interlocuteur légitime en Libye qu’ils « n’auront pas à le regretter ». L’Italie, ancienne puissance coloniale de la Libye et ex-partenaire clef du régime de Kadhafi, s’est dite favorable à un départ volontaire du dirigeant libyen et de sa famille pour amener une solution politique au conflit. La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a affirmé que « la position de l’UE est très claire, le colonel Kadhafi doit se retirer immédiatement », ce qui est « la seule solution pour mettre fin à cette crise est politique ». Elle a appelé à « un dialogue entre toutes les parties qui devrait mener à une période de transition ».