Libye : l’Etat islamique (EI) revendique l’attentat contre les Affaires étrangères

Le groupe Etat islamique a revendiqué l’attaque contre le siège du ministère libyen des Affaires étrangères à Tripoli, qui a fait au moins trois morts.
C’est par l’intermédiaire d’un de ses organes de propagande, Amaq notamment, que le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué, ce mercredi 26 décembre 2018, l’attaque contre le siège du ministère libyen des Affaires étrangères à Tripoli. Au moins trois personnes ont été tuées et 21 autres blessées dans une attaque « terroriste » menée par trois assaillants contre le ministère libyen des Affaires étrangères à Tripoli, le mardi 25 décembre 2018, au matin.
Le bilan a été fourni par le ministère libyen de la Santé. Un diplomate, directeur d’un département au sein du ministère des Affaires étrangères, figurerait parmi les trois victimes. Le ministère libyen des Affaires étrangères, dans un communiqué, a fait état d’une « attaque suicide » menée par des « éléments terroristes ». Tôt, ce mercredi matin,  par l’intermédiaire d’un de ses organes de propagande, le groupe Etat islamique a ensuite revendiqué l’attaque.

Une voiture piégée a explosé devant le bâtiment, mardi matin. Un kamikaze est alors entré dans le bâtiment où il s’est fait exploser au 2ème étage. Un deuxième assaillant a été tué à l’intérieur du ministère après l’explosion d’une charge explosive qu’il portait.