Libye : l’Etat islamique attaque une base aérienne, trois morts

La base aérienne de Mitaga à Tripoli, en Libye, a été attaquée ce vendredi. Cette attaque qui a été immédiatement revendiquée par l’Etat islamique a coûté la vie à trois personnes, selon un responsable de la sécurité de l’aéroport libyen.

L’Etat islamique (EI) ne cesse de commettre des attaques en Libye. Ce vendredi, le groupe a revendiqué une attaque menée dans la base aérienne de Mitiga à Tripoli qui, selon un responsable de la sécurité de l’aéroport libyen, a fait trois morts parmi les forces de l’ordre.

Le groupe armé aurait mené une attaque contre la prison située dans la base aérienne de Mitiga, afin de libérer des détenus. Des combats entre les membres de l’EI et des gardiens de la prison ont alors éclatés. Trois gardiens ont été tués ainsi que les huit membres de l’Etat islamique.

Le groupe jihadiste a affirmé avoir attaqué le QG de ce qu’on appelle « les forces de dissuasion » dans l’aéroport de Mitiga où des détenus musulmans subissent des tortures. Le trafic aérien de l’aéroport de Mitiga n’en a pas été affecté. Cette attaque intervient trois jours après que la branche libyenne de l’organisation de l’Etat islamique a revendiqué, l’exécution d’un Tunisien accusé d’espionnage pour le compte du gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale.

L’organisation de l’Etat islamique s’est implanté en Libye depuis 2014, notamment à Derna à l’est et à Syrte au centre. Le groupe a déjà commis de multiples attentats à Tripoli, particulièrement dans des ambassades, où des lieux fréquentés par des étrangers.

Depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye vit dans le chaos. Le pays a deux gouvernements, l’un est installé à Tripoli et dirigé par la coalition Fajr Libya. L’autre est lui basé à Toubrouk et il est reconnu par la communauté internationale.

Lire aussi :

 Libye : l’EI récidive et exécute un Tunisien