Libye : l’avocate de la CPI sera libérée si elle fournit des informations

L’avocate australienne de la Cour Pénale Internationale (CPI), détenue en Libye, sera libérée si elle révèle des informations sur l’endroit où se trouve l’ancien bras droit de Seif al-Islam, Mohammed Ismail. Celui-ci est actuellement en fuite. « Nous voulons ce type. C’est très important pour nous de l’attraper parce que ce gars est très très très dangereux pour nous », a déclaré à la télévision australienne un porte-parole du gouvernement. L’avocate Melinda Taylor fait partie d’une délégation de quatre membres de la CPI venus rendre visite à Seif al-Islam, détenu en Libye. Tripoli refuse de le livrer à la CPI où il fait l’objet d’un mandat d’arrêt pour crimes contre l’humanité.

Lire aussi :

 Où sera jugé Seïf al-Islam Kadhafi ?

 Seif al-Islam Kadhafi devrait être jugé en Libye

 Libye : la CPI demande la libération de ses membres détenus