Libye : HRW dénonce le mauvais traitement des prisonniers libyens

Human Rights Watch (HRW) a appelé samedi les autorités libyennes à prendre les mesures nécessaires pour juger équitablement les milliers de personnes encore détenues par des milices. Le Conseil national de transition (CNT, au pouvoir) « n’est pas parvenu à reprendre sous sa responsabilité les quelque 5.000 personnes détenues arbitrairement par des groupes armés et dont certaines font l’objet de tortures sévères après l’expiration du délai » en ce sens, indique HRW dans un communiqué. L’ONG souhaite que « tous les partisans de l’ancien régime » soient transférés « devant la justice si leur culpabilité est prouvée ».