Libye : double attentat à la voiture piégée à Benghazi, 22 morts

Un double attentat à la voiture piégée a fait 22 morts et des dizaines de blessés, en Libye. Deux voitures piégées ont explosé devant une mosquée à Benghazi.

Un premier bilan des explosions de ce mardi soir faisait état de neuf personnes qui ont été tuées, dans un double attentat à la voiture piégée survenu dans la ville de Benghazi, dans l’est de la Libye. La deuxième voiture a explosé moins d’une heure après l’explosion de la première voiture dans le même endroit.

Le bilan du double attentat s’est par la suite alourdi à 22 morts et 21 blessés, entre légers et moyens, note Anadolu, qui cite un communiqué émis par l’hôpital gouvernemental de l’Evacuation sur sa page officielle Facebook.

Le communiqué a indiqué que l’hôpital « a accueilli à 22h GMT, 22 morts, en plus de 21 blessés, dont la gravité des blessures est variable, suite à l’explosion de deux voitures piégées devant une mosquée à Benghazi ». Selon une source sécuritaire, un dirigeant militaire, Ahmed Fitouri notamment, commandant de la brigade d’investigation et d’arrestation, était parmi les victimes. Il appartenait aux forces du Parlement dirigées par Khelifa Haftar.

Mehdi Fellah, directeur de la lutte contre l’espionnage dans l’appareil des renseignements généraux libyens, dépendant des députés, figure également parmi les victimes.

Depuis la mort de Mouammar Kadhafi, en 2011, la Libye traverse les périodes les plus sombres de son histoire, avec l’escalade de la violence. Les attaques à la voiture piégée font monnaie courante dans ce pays d’Afrique du Nord.