Libye : deux soldats français des forces spéciales tués à Benghazi

Deux soldats français des forces spéciales ont été tués en Libye, dans l’attaque de leur hélicoptère par une milice islamiste.

Selon des officiels libyens qui en ont fait l’annonce ce mardi 19 juillet 2016, deux soldats français des forces spéciales ont été tués dimanche dans l’attaque de leur hélicoptère par une milice islamiste.

L’information, donnée par les deux officiels libyens qui ont souhaité garder l’anonymat, n’étant pas autorisés à parler aux médias, et reprise par l’agence de presse AP citée par The New York Times précise que l’attaque se serait produite à l’est de Benghazi et n’aurait laissé aucun survivant.

L’attaque a été revendiquée par une milice qui se fait appeler « la brigade de défense de Benghazi ». Pour l’heure, le ministère français de la Défense a refusé de commenter les faits, les informations sur les forces spéciales étant normalement classées secret défense.

Il faut souligner qu’officiellement, la France n’intervient pas militairement en Libye. Ce n’est un secret pour personne que des forces spéciales françaises ont été déployées discrètement dans le pays pour appuyer l‘Armée nationale libyenne dans son combat contre l’organisation Etat islamique.