Libye : des milliers de manifestants exigent la démission de l’Assemblée

Ils étaient plusieurs milliers de manifestants à avoir défilé, ce vendredi, à Tripoli et à Benghazi, pour exiger la dissolution de l’assemblée provisoire libyenne.

Alors que le mandat de l’Assemblée provisoire libyenne était censé expirer ce vendredi, plusieurs milliers de manifestants ont défilé, le même jour, à Tripoli et à Benghazi, pour exiger la dissolution de l’institution.

Elu en juillet 2012, le Congrès général national (CGN) a prolongé ses travaux afin de donner le temps à une commission spéciale de rédiger une nouvelle Constitution. Sauf que le temps semble trop court, puisque, à ce jour, la nouvelle Constitution n’a encore pas été mise sur les fonts baptismaux.

Les manifestants se sont rassemblés dans le calme sur la place des Martyrs à Tripoli et sur la place principale de Benghazi, la grande ville de l’est de la Libye, agitant des drapeaux libyens et des affiches avec le slogan « Non à la prolongation ».

A noter que les travaux du Congrès sont bloqués depuis des mois en raison d’un bras de fer entre l’Alliance des forces nationales, majoritaire, et le Parti de la justice et de la construction.