Liberté, Expulsions, Fraternité

Rendez-vous samedi prochain pour le meeting « Liberté, Expulsions, Fraternité », à Paris. A l’initiative de Stéphane Pocrain et des Comités pour l’égalité, Afrik.com et Grioo.com se sont associés pour soutenir cette réunion qui accueillera, entre autres, Claudy Siar et Maryse Condé. Les thèmes de réflexion et de débat seront le logement social et les politiques d’immigration en France.

« Liberté, Expulsions, Fraternité ». Parce-que l’Egalité, qui devrait être si chère à notre République, est si souvent bafouée en France. Parce-que l’Egalité ne s’applique pas à toutes les catégories de personnes qui vivent sur son sol, les Comités pour l’Egalité, Afrik.com et Grioo.com, co-organisent ce samedi un meeting de mobilisation contre les expulsions et pour une autre politique de logement. « Dans un contexte particulier, dû à l’émotion liée aux incendies et aux expulsions de ces derniers jours », précise Stéphane Pocrain, créateur des Comités pour l’Egalité et initiateur de la rencontre.

Afrik : Pourquoi ce meeting ?
Stéphane Pocrain :
Pour une raison malheureusement triste et simple. Les Comités pour l’Egalité devaient organiser une réunion de rentrée au mois d’octobre sur la question de l’école. Mais l’actualité nous a amené à chambouler notre programme. J’ai été interpellé sur les incendies à répétitions et les expulsions. Il fallait en parler. Le meeting de samedi sera une rencontre publique ouverte à tous dont le thème est le point de rencontre entre la question du logement social et celle des politiques d’immigration. Elle permettra d’être un point de mobilisation pour que les représentants des pouvoirs publics, la Mairie de Paris, la région Ile-de-France et l’Etat, soient interpellés.

Afrik : Vous pensez donc lancer des pistes de réflexion à l’issue du meeting ?
Stéphane Pocrain :
Plus que cela. Nous voulons proposer des actions concrètes. Je vais d’ailleurs annoncer la stratégie du harcèlement démocratique. Je m’explique : dès que nous serons saisis d’un acte de discrimination quel qu’il soit, le responsable de cet acte devra savoir qu’au-delà d’une action en justice, il pourra être l’objet de harcèlement de notre part, sur son lieu de travail, voire à son domicile. Au pouvoir de décision des responsables, nous allons opposer la capacité de scandale des plus démunis.

Afrik : Pour ce meeting, les intervenants ont répondu présents…
Stéphane Pocrain
: Oui, nous accueillons l’architecte Roland Castro, l’animateur de RFI Claudy Siar, ou encore Patrick Lozes, président du Capdiv, le Cercle d’Action pour la Promotion de la Diversité en France, et l’écrivain Maryse Condé qui interviendra à titre de grand témoin.

Afrik : Que sont les Comités pour l’Egalité ?
Stéphane Pocrain :
Ce sont des structures que j’ai initié après avoir fait un diagnostic : il y a une crise de l’égalité républicaine en France. Ces comités sont donc là pour lutter contre les discriminations raciales mais aussi sociales, contre la pauvreté, pour l’égalité entre les hommes et les femmes… L’égalité est bafouée dans notre pays, ce qui est une menace pour les deux autres notions de fraternité et de liberté. Il y a, aujourd’hui en France, ce que j’appelle une mixophobie de la part des élites françaises qui amène à une ségrégation au sein même de la population française. Les squats et les hôtels qui ont brûlé récemment en sont les illustrations les plus concrètes. Il y a des milliers de personnes qui sont moins bien traitées, à cause de leur couleur de peau ou de leur classe sociale, ou des deux.

Afrik : Quelle est la fonction de ces comités ?
Stéphane Pocrain
: Ils ont une mission de veille et de la vigilance, afin de dénoncer les situations inacceptables, sont une force de proposition afin d’intégrer le débat public, et instaurent un rapport de force politique pour que ces propositions aboutissent. Nous avons lancé l’appel à la création de ces structures en juin dernier, ce qui a déclenché un vif intérêt.

Afrik : Personnellement, après avoir été porte-parole des Verts, où en êtes-vous politiquement ?
Stéphane Pocrain
: Plus que jamais, je suis écologiste ! Les événements de la Louisiane, dont les premières victimes ont été les pauvres et les Noirs, disent la justesse de ce combat écologiste et les récentes hausses du prix du pétrole montrent bien qu’il faut un changement radical de nos modes de consommation et de nos politiques énergétiques. Je suis toujours aussi déterminé à ouvrir un nouvel espace politique en France.

Les Comités pour l’Egalité, Stéphane Pocrain, Afrik.com et Grioo.com vous invitent au meeting « Liberté, Expulsions, Fraternité, Après les incendies et les expulsions, quelles politiques de logement et d’immigration ? ».
Samedi 10 septembre 2005 de 10 à 13h à l’Amphitéâtre de biologie de l’Université de Jussieu, 12, rue Cuvier, 75005 Paris, métro Jussieu.