Libéria : nouveaux incidents postélectoraux

Alors que le pays se prépare au second tour de l’élection présidentielle entre la présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf et son principal adversaire Winston Tubman, de nouveaux incidents post-électoraux ont été signalés au Liberia, indique RFI. Dans la nuit de lundi à mardi, le local d’une radio privée proche de l’opposition, Love FM, a brûlé. C’est le deuxième incident du même genre : un local du parti au pouvoir avait été incendié auparavant. La ministre de la Justice a avoué mardi, lors d’une conférence de presse, redouter des comportements imprévisibles liés à l’anxiété croissante des Libériens. Si le second tour se confirme, il n’aura lieu que dans trois semaines. Trois semaines au cours desquelles de nouveaux incidents peuvent se produire.
La totalité des résultats du premier tour devrait être annoncée ce mardi.