Libéria : manifestation anti-Weah dans la ville de Monrovia

George Wweah

Plusieurs milliers de manifestants, membres du mouvement anti-Weah, créé par le Conseil des Patriotes, se sont réunis à Monrovia, la capitale du pays, et ont scandé pendant plusieurs heures des slogans haineux à l’endroit du président de la République George Weah. Les manifestations anti-Weah ont énormément perturbé la circulation dans la ville de Monrovia

La manifestation du Conseil des Patriotes était initialement prévue pour se tenir une semaine plus tôt, mais elle a été finalement repoussée au lundi 6 janvier. Le Conseil des Patriotes est un mouvement d’opposition qui dénonce les actions ou plus clairement l’inaction du président de la République.

Pour les manifestants, George Weah a failli à sa mission surtout sur le plan économique. Le pays traverse une période difficile. Alors que la valeur du dollar libérien a baissé, l’inflation est à son paroxysme et l’Etat payerait très mal les fonctionnaires, selon le principal syndicat de la Fonction publique. En effet, pendant les mois de novembre et décembre 2019, la majorité des fonctionnaires n’auraient pas pu toucher le plein salaire.

L’opposition accuse le Président de s’enrichir illicitement sur le dos du peuple. Tous s’interrogent sur la provenance de l’argent avec lequel il a fait construire plusieurs grands immeubles au vu et au su de toute la population de Monrovia. Le conseil des patriotes exige que George Weah rende public son patrimoine à travers la publication d’une déclaration de biens.

Il y a aussi le volet politique. Pour les membres du mouvement d’opposition, le Président avait violé la Constitution du pays en envoyant, sans l’accord du Sénat, un diplomate à Washington, outrepassant ainsi la procédure prévue par la loi suprême.