Liberia : l’ex-président Charles taylor fustige le procureur

L’ancien président du Liberia Charles Taylor, reconnu coupable en avril de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre en Sierra Leone, s’en est pris aujourd’hui au procureur en charge de son dossier, accusant celui-ci d’avoir « acheté des témoins », devant le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL), rapporte Le Figaro. « Des témoins ont été payés, forcés, et dans de nombreux cas menacés de poursuites s’ils ne témoignaient pas », aurait lancé l’ex-dirigeant libérien en direction du bureau du procureur, au cours d’une audience consacrée à sa peine. Le procureur avait requis une peine de 80 ans de prison début mai. La durée de la peine de Charles Taylor ne sera rendue publique que le 30 mai.

Lire aussi :

 Charles Taylor jugé coupable par la justice internationale

 Liberia : Le passé trouble de Charles Taylor avec la CIA

 Charles Taylor condamné à 80 ans de prison