Liberia : George Weah candidat à sa propre succession


Lecture 2 min.
George Weah
George Weah, Président du Liberia

Aucun doute sur la candidature de George Weah à l’élection présidentielle d’octobre prochain. Le Président libérien va briguer un second mandat. Il a dévoilé son ambition ce lundi.

À quelques mois de la fin de son mandat, George Weah vient d’officialiser son envie de rempiler. Il a fait connaître sa position ce lundi. « Mes chers concitoyens, je viendrai sous peu vers vous pour vous demander de renouveler […] pour la deuxième fois le mandat que vous m’avez accordé il y a six ans », a-t-il déclaré. George Weah a promis à l’occasion un second « mandat riche d’opportunités, un mandat pour la transformation, un mandat pour le développement », mais aussi pour « la consolidation » des acquis.

Weah et son long parcours

Porté à la tête du Liberia à la suite de la Présidentielle d’octobre 2017, George Weah courait derrière la présidence de la République depuis 2005. En cette année, Ellen Johnson Sirleaf l’avait battu, mais l’ancien Ballon d’or réussit à obtenir 40,4% des voix. Critiqué par son challenger pendant la campagne pour son manque de formation et son inexpérience politique, George Weah reprend les études en 2007 et décroche un master en management, quatre ans plus tard.

La même année 2011, il est à nouveau battu par Ellen Johnson Sirleaf qui s’est présentée pour un second mandat. En 2014, il réussit à se faire élire sénateur de Monrovia devant Robert Sirleaf, fils de la Présidente. Enfin, en 2017, l’inéligibilité de Ellen Johnson Sirleaf qui ne pouvait se présenter à un troisième mandat ouvrit le boulevard de la Présidence à George Weah qui réussit à se faire élire haut les mains face au Vice-président sortant, Joseph Boakai.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter