Liberia, Covid-19 : George Weah reçoit le rapport du comité d’enquête NPHIL

George Weah, Président du Liberia

Le président de la République du Liberia, George Manneh Weah, a reçu le rapport du comité d’enquête spécial chargé d’enquêter sur les violations signalées des protocoles sanitaires et administratifs qui guident la délivrance des résultats des tests de Covid-19, par l’Institut national de santé publique de Liberia (NPHIL).

Le comité dirigé par le Dr Linda Birch, président du Conseil médical et dentaire du Liberia (LMDC), a présenté son rapport au dirigeant libérien, le vendredi dernier. Le Dr Birch a remercié le Président Weah de lui avoir donné l’occasion de présider le comité. Elle a déclaré que le rapport était complet et comprenait des conclusions et des recommandations. « Voici le rapport conforme au mandat qui nous a été confié. Ce rapport est également accompagné de preuves», a-t-elle souligné.

Le chef de l’exécutif libérien a remercié le Dr Birch et l’ensemble du comité d’avoir mené à bien cette tâche. « Je vais parcourir attentivement le rapport et faire ce qui est le mieux car la santé et le bien-être des Libériens et des résidents restent primordiaux », a déclaré le Dr Weah.

Le comité était chargé de déterminer s’il y avait eu des violations systémiques dans la procédure de rapport des résultats du Covid-19 et de recommander des mesures à prendre pour remédier à la situation dans le pays. Les autres membres du comité étaient le ministre de la Justice, Frank Musa Dean, le vice-ministre des Affaires étrangères, Mawine Diggs, et un représentant de chacun des Centers for Disease Control (CDC) des États-Unis et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Notons que le nombre de cas confirmés de Covid-19 en Afrique a augmenté de 1 108 837, alors que le bilan s’est alourdi à 25 337 décès, a révélé dimanche le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique). Le Liberia s’est aussi associé à six autres pays africains qui ont décidé de commencer à effectuer des tests massifs anti-coronavirus sur les citoyens.

Ces tests permettront d’identifier la présence actuelle du Covid-19 au sein de la population des pays concernés. Il s’agit du Maroc, de la Sierra Leone, de la Zambie, du Zimbabwe, du Cameroun et du Nigeria.