Les vols des compagnies russes vers l’Egypte suspendus pour plusieurs mois

Après le crash de l’Airbus de la compagnie Metrojet dans le Sinaï, qui a fait 224 morts, les vols des compagnies aériennes russes vers l’Egypte seront suspendus pendant plusieurs mois.

La Russie continue de faire preuve de prudence suite au crash de l’Airbus de la compagnie Metrojet dans le Sinaï, qui a fait 224 morts.
Les vols des compagnies aériennes russes vers l’Egypte seront suspendus pendant plusieurs mois, a déclaré, mercredi, le chef de l’administration présidentielle russe, Sergueï Ivanov.

Pour le moment, il n’est pas précisé la durée de cette mesure. « C’est pour longtemps. Combien de temps, je ne peux pas répondre, mais je pense que ce sera pour au moins plusieurs mois », a déclaré Sergueï Ivanov aux journalistes, selon l’agence de presse russe Interfax, lors d’un déplacement à Helsinki. Selon lui, « pour être honnête, nous avons arrêté les vols vers l’Egypte sans connaître la version finale (du crash) mais nous l’avons fait de façon préventive, par précaution », soulignant que les mesures de sécurité dans les aéroports égyptiens « ne doivent pas être améliorées qu’à Charm el-Cheikh mais aussi près de la station balnéaire de Hurghada et au Caire, là où les avions russes volent ».

Sur la recommandation de ses services secrets, le Président russe Vladimir Poutine a ordonné, vendredi dernier, la suspension des vols des compagnies aériennes russes vers l’Egypte.

Le secteur touristique égyptien, qui représente 11% du PIB et emploie 20 millions d’Egyptiens, subit actuellement un coup dur. De nombreux touristes étrangers ont été évacués par leurs pays respectifs. La Russie a évacué ses touristes sur place, estimés par un responsable du secteur du tourisme à 80 000 personnes.