Les Super Eagles rentrent à la maison

Le Nigeria est éliminé de la Coupe du monde. En s’inclinant deux buts à un, ce vendredi matin, face aux Suédois, les Super Eagles quittent la compétition avec deux défaites au compteur. Ils n’avaient pourtant pas démérité, à l’image de leur rencontre contre les Scandinaves dont voici le résumé.

Après sa défaite en ouverture face à l’Argentine, le Nigeria devait à tout prix éviter de perdre face à la Suède pour espérer accéder aux huitièmes de finale de la compétition (qu’il avait atteintes en 1994 et 1998). Il avait même intérêt à ne pas se contenter d’un nul pour garder son destin en main dans l’attente du résultat du match Angleterre-Argentine.

Les première minutes sont difficiles pour les Nigérians qui concèdent d’entrée de jeu quatre corners et trois occasions dangereuses aux Suédois. L’absence de Nwankwo Kanu, qui semblait pourtant avoir récupéré de sa blessure du premier match, remplacé par Christopher, a sans doute affecté l’organisation de l’équipe qui a du mal à utiliser ses ballons de contre. Au quart d’heure de jeu, Jay-Jay Okocha, en bon capitaine, essaye de secouer ses troupes et s’offre un belle action sur coup-franc, mais rapidement la Suède reprend sa domination sans pour l’instant trouver l’ouverture.

A la 26ème minute, le talent individuel des joueurs africains va faire la différence. Un superbe débordement de Yobo suivi d’un centre parfaitement ajusté permet à Aghahowa d’ouvrir le score sur une tête au premier poteau. Une joie qui sera de courte durée. Un exploit de Larsson, qui trompe Shorunmu après avoir effacé deux défenseurs, permet aux Suédois d’égaliser. Ce but a au moins le mérite de réveiller les Nigérians qui dominent cette fin de mi-temps, malheureusement sans succès malgré de superbes actions signées Okocha.

Réalisme suédois

Alors que le match était équilibré dans cette seconde période, une mauvaise relance de Shorunmu oblige sa défense à faire une faute dans la surface de réparation sur Larsson qui ne se fait pas prier pour transformer le penalty (62e). Le Nigeria qui voyait ainsi la qualification s’éloigner fait entrer son joker à la 64ème minute. Kanu. Choix payant car les Super Eagles retrouvent la maîtrise du terrain et se créent quelques belles occasions. Tête mal cadrée de Taribo West à la 72ème minute, superbe occasion d’Utaka sur une belle ouverture d’Okocha à la 81e, tir de Yobo sur le poteau deux minutes plus tard : rien n’y fait, l’avant-garde nigériane ne trouve pas le chemin du but.

Ils y auront cru jusqu’au bout. Une minute avant la fin du temps réglementaire, Kanu tente une louche pour tromper le gardien suédois qui sauve malgré tout son équipe sur une belle envolée. Coup de sifflet final. Suède 2, Nigeria 1. Le Nigeria est éliminé de la Coupe du monde. La première des cinq équipes africaines engagées dans le tournoi quitte la compétition.

Dans la seconde recontre de ce groupe, l’Angleterre a battu l’Argentine 1-0