Les sites d’art rupestre de Kondoa en Tanzanie

peintures rupestres de Kondoa
Peintures rupestres de Kondoa

Les sites d’art rupestre de Kondoa en Tanzanie font partie d’un ensemble d’œuvres retrouvées dans plus de 200  grottes. Elles contiennent des peintures qui datent de -40 000 ans pour les plus anciennes à -3 000 ans pour les plus récences.

C’est sur une zone de plus de 2 000 km2 en Tanzanie dit « Stone Bowl Culture » que se trouvent les peintures rupestres. Les dessins de Kondoa sont parmi les premiers arts connus sur terre, rapportent Yves Coppens & Pascal Picq dans « Aux Origines de l’humanité ». Elles dépeignent des personnes, des animaux et des scènes de chasse dans un style très proche des dessins retrouvés en Europe.

On trouve de nombreuses peintures rupestres en Afrique, les plus connues étant dans le désert d’Algérie ou à Tsodilo au Botswana. Mais celles de Tanzanie ont la particularité d’être encore totalement intégrées à la vie locale. Elles sont aussi disséminées sur une très grande superficie.

Des lieux toujours utilisés à Kondoa pour les pratiques rituelles

Ces dessins représentent un témoignage unique des changements socio-économiques de la région. On y trouve notamment des chasseurs-cueilleurs et leur évolutions vers les sociétés agropastorales. Elle permettent aussi de mieux comprendre les croyances de ces sociétés. C’est pour cela que ces Sites sont rentrés, en 2006, au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Les populations locales continuent d’associer les peintures rupestres à des pratiques rituelles.