Les secteurs économiques les plus porteurs pour entreprendre en Afrique

Avec les effets de la mondialisation et la naissance d’une vraie classe moyenne, l’Afrique enregistre depuis quelques années une croissance économique constante dans plusieurs secteurs. Ainsi, le continent offre-t-il le taux le plus élevé de rendement des investissements, une aubaine à saisir par les Africains, mais aussi par les étrangers qui désirent y investir. Des nombreux secteurs prometteurs du continent, le numérique, l’agro-business et les énergies renouvelables présentent de réelles opportunités pour les entrepreneurs.

L’agro-business, un secteur en pleine croissance en Afrique

L’agriculture occupe une place importante dans l’économie des pays africains. Mais malgré un fort potentiel constitué de vastes étendues de terre et de conditions climatiques favorables, la richesse agricole du continent africain est encore sous-exploitée. Si l’accès au financement est l’une des principales problématiques de l’agro-business en Afrique, il est indéniable que ce secteur présente d’importantes marges de développement pour couvrir le marché intérieur et conquérir les marchés extérieurs. Très ouverte à l’innovation, avec un marché estimé à 1000 milliards de dollars par an à l’horizon 2030, la filière agricole en Afrique porte déjà les fleurs d’une révolution qui profitera aux entrepreneurs qui sauront saisir cette opportunité.

Le numérique au cœur de la transformation de l’Afrique

Marquée par une forte pénétration de la téléphonie mobile et des technologies de l’information et de la communication, l’Afrique est en pleine révolution numérique, avec une forte population jeune qui entretient l’écosystème numérique sur le continent. E-commerce, digitalisation des services administratifs, applications dédiées et paiements virtuels notamment sur mobile, les solutions numériques investissent presque tous les secteurs pour répondre à des besoins qui ne cessent d’évoluer. De la distribution d’outils numériques à la conception de solutions digitales innovantes, en passant par la formation et la communication, le numérique est indubitablement une manne financière pour les investisseurs en Afrique.

Les énergies renouvelables pour un meilleur accès à l’électricité

Le soleil est l’une des ressources naturelles les plus abondantes du continent africain, dont la plupart des pays jouissent de plus de 300 jours d’ensoleillement par an. Ainsi, les énergies renouvelables et plus particulièrement l’énergie solaire recèlent d’énormes potentialités en Afrique, d’autant plus que l’accès à l’électricité est un défi majeur pour le développement du continent. Outre le solaire, l’énergie éolienne, la géothermie, la biomasse et les biocarburants sont les autres secteurs énergétiques à explorer en Afrique pour répondre aux besoins des 600 millions d’Africains n’ayant pas accès à l’électricité. Par ailleurs, les gouvernants tendent de plus en plus à mettre en place des systèmes favorables à l’exploitation des énergies propres.

On ne saurait boucler cette liste sans évoquer les transports et l’immobilier qui sont également des secteurs prometteurs en Afrique. Toutefois, ces secteurs nécessitent des investissements lourds, généralement hors des capacités des entrepreneurs. Pour se lancer sur le marché africain, dans l’un des domaines sus évoqués, les entrepreneurs pourront s’inspirer du modèle français pour avoir plus d’information sur les différentes structures d’entreprises.