Les sanctions financières contre la Libye s’accumulent

Les diplomates européens ont déclaré travailler sur de nouvelles sanctions financières à l’AFP. Ils visent notamment la Libyan Investment Authority (LIA), un fond souverain du gouvernement libyen qui gère les revenus pétroliers du pays. Au total, cinq « entités » financières sont concernées par ces sanctions qui seront appliquées dès mardi matin si aucun pays européen ne s’y oppose.
Le Japon a également gelé les avoirs de Mouammar Kadhafi et de son clan tout en les interdisant de séjour sur l’archipel nippon.