Les rois d’Afrique appellent à la formation d’un gouvernement fédéral africain

Les Rois, Sultans, Princes, Dignitaires et Chefs traditionnels africains, réunis à Abidjan, ont demandé aux dirigeants et présidents africains, vendredi, de se soumettre à la volonté des populations du continent pour annoncer sans tergiversations, la création du gouvernement fédéral africain, lors du prochain sommet de l’Union Africaine (UA) en janvier 2009 dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.

Les souverains et dignitaires africains ont souligné, vendredi soir à Abidjan, à l’issue de leur conférence préparatoire pour la tenue de leur forum au niveau des 5 régions du continent, la nécessité de faire parvenir l’ensemble des décisions et recommandations adoptées par ce forum à la Commission de l’UA à Addis-Abeba et de les considérer comme documents à verser à l’ordre du jour des travaux du prochain sommet de l’UA. Cette conférence préparatoire a regroupé les Rois, Sultans, Princes, Dignitaires et Chefs traditionnels de Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Tchad, du Ghana, du Burkina Faso, d’Ouganda, du Bénin, de l’Afrique du Sud, de la République Démocratique du Congo et du Mali,

Les Rois, Sultans, Princes, Dignitaires et Chefs traditionnels africains ont décidé d’organiser des rencontres et des rassemblements populaires qu’ils conduiront eux-mêmes, au niveau des 5 régions d’Afrique, pour parachever leurs actions avant la tenue du sommet de l’UA.

Ils devraient aussi rencontrer le guide Mouammar Kadhafi, couronné « Roi des rois d’Afrique », avant le sommet africain pour une concertation sur les prochaines réunions de l’UA.

Les Rois, Sultans, Princes, Dignitaires et Chefs traditionnels africains participant à cette conférence ont adressé un message à la Commission de l’UA dans lequel ils plaident pour l’annonce de la formation du gouvernement fédéral africain au cours du prochain sommet d’Addis-Abeba, afin que ce projet devienne une réalité palpable pour permettre la prospérité économique et sociale de tous les Africains.