Les rebelles ougandais ont massacré plus de 500 personnes en RDC depuis septembre

Quelque 537 personnes ont été massacrées et 408 autres enlevées en République démocratique du Congo (RDC) depuis septembre dernier pendant les attaques des rebelles ougandais de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), selon l’Onu. Environ 104.000 autres personnes ont également été forcées de fuir les violences dans les régions voisines du Sud-Soudan et d’Ouganda. L’organisation des Nations-Unies se dit de plus en plus inquiète de la situation humanitaire et des attaques continuelles de la LRA contre la population civile dans l’est de la RDC, indique ce mercredi TV5.