Les pirogues prennent le large

Le premier championnat national de pirogues du Cameroun s’est achevé ce mois-ci à Douala. Il consacre les rameurs de l’écurie Nkam comme les incontestables numéros un du pays. Ils seront les difficiles hommes à battre pour la finale de la coupe nationale le 29 septembre prochain.

Trente-cinq à soixante rameurs dans l’effort, tendus vers un unique but : la victoire. Harangués par les cris de leur maître-tambour qui martèle la cadence debout dans l’embarcation, ils pagayent à l’unisson pour avaler les neufs kilomètres du parcours. Quatre bateaux pour un titre, celui du premier championnat national de pirogues du Cameroun. A ce jeu là, les plus forts restent cette année les athlètes de l’écurie Nkam dont la suprématie n’a jamais véritablement pu être contestée. Ils écrivent la première page d’une discipline en quête de légitimité.

 » C’est la première fois que les courses de pirogues sont organisées sous forme de compétition. Elles ne s’effectuaient jusque là qu’en prélude aux parades durant les grandes fêtes nationales. Mais nous espérons bien positionner cette discipline à la fois spectaculaire et esthétique, que l’on retrouve d’ailleurs en Centrafrique, au Tchad et au Sénégal, dans le giron du sport international « , s’enthousiasme Paul Longo, le président de la Fédération camerounaise des sports nautiques (Fécasnau).

Suprématie de l’écurie Nkam

Njoh’a Bwalo, la pirogue de l’écurie Nkam est rapide et puissante. Sur les eaux du fleuve Wouri, elle aura été impériale, le 4 août dernier, pour la quatrième et dernière journée de ce premier championnat-test à Douala. Et les hommes du Bimbia, son plus sérieux challenger, n’ont pu que la regarder, impuissants, filer vers une autre victoire. Et le titre national.

Qu’a cela ne tienne, ils ont tous encore un mois pour s’entraîner d’arrache-pied pour espérer détrôner les maîtres lors de la finale de la Coupe du Cameroun le 29 septembre prochain à Douala. Il y a de la revanche dans l’air et surtout un trophée à emporter. Du beau spectacle en perspective.