Les petits métiers de Niamey

Ils sont vendeurs de bois, de beignets ou de volailles, coupeur d’ongles, rémouleur, brodeuse, piroguier… Ce sont les « petits métiers » que l’on trouve à Niamey. Pour mieux faire connaissance avec eux, un très beau livre : Niamey, le monde des petits métiers de Nolwenne Barbier-Alassane, Mohamed Alassane et Florent Lemaçon.

Niamey, le monde des petits métiers est un très beau livre. D’abord par le sujet choisi : les petits boulots du quotidien qui permettent, à Niamey, comme dans toutes les villes africaines, à des milliers de personnes de survivre. Ensuite par la qualité des textes et des photographies. Enfin, par l’esprit humaniste qui a animé sa création. En effet, l’album a été édité par « Un livre… des livres », une association qui souhaite créer des fonds pour aider les « défavorisés de la culture » par le biais de la réalisation, de l’édition et de la vente directe de livres. L’ouvrage est né grâce au partenariat avec Tilalt-Niger, qui œuvre sur le terrain à Niamey, et ses bénéfices serviront à acheter d’autres livres ou du matériel de bibliothèque.

Quarante-deux petits métiers sont mis en beauté par les photographies de Florent Lemaçon et les textes de Nolwenn Barbier-Alassane, institutrice au lycée La-Fontaine à Niamey et fondatrice de l’association Tilalt-Niger. Du vendeur de bois au coupeur d’ongles, du rémouleur à la vendeuse de beignets, on découvre une série de portraits attachants. Comme Amadou, 36 ans, « may kajji da zaabi », vendeur de volailles qui propose ses « poulets bicyclettes » et ses « pintades athlètes » qui n’ont que la peau sur les os…

L’amour du travail bien fait

Il y a le pêcheur Abdourahamane, 28 ans, qui, lui, n’a qu’une seule crainte : être pourchassé par les hippopotames ! Awa Ghasna, 21 ans, le pharmacien ambulant, Adamou, 65 ans, médecin traditionnel ou Della, la brodeuse, 30 ans, qui « même si elle s’est piqué les doigts, offre gentiment sourires, amitié et parfois même un bracelet de perles colorées… » Mahé, haoussa de 27 ans, qui, chapeau en paille rongé aux côtés et lunettes de soleil fichées sur le nez, vend des criquets… « Comme de nombreux Nigériens, Mahé jongle avec les petits boulots pour s’en sortir. Outre le commerce de criquets, il a été chercheur de diamants en Côte d’Ivoire, chercheur d’or au Niger dans la région de Téra, et participe chaque année à la récolte de mil dans sa famille ».

Qu’ils soient piroguier-taxi, blanchisseur, « gardinier » (gardien de maison) ou vendeur de bananes, ils ont tous l’amour du travail bien fait et ont tous une grande dignité devant l’objectif du photographe. Et c’est un régal de découvrir leur vie et leurs espoirs.

Niamey, le monde des petits métiers, Nolwenne Barbier-Alassane, Mohamed Alassane, Florent Lemaçon, éditions « Un livre… des livres ».
Pour commander le livre

Association « Un livre… des livres », 8, rue Saint-Salomon – BP 240 – 56006 Vannes Cedex, fax : (00 33) 2 97 40 03 03, email : unlivre…@wanadoo.fr