Les pays africains sont-ils prêts à faire face au coronavirus ?

Face à la propagation du coronavirus qui touche maintenant plusieurs pays avec 425 morts et plus de 20 000 personnes contaminées, de nombreuses questions se posent, notamment celle de savoir si le continent africain est prêt à faire face au coronavirus ? ».

Plusieurs pays africains ont déjà pris de nombreuses mesures face à la virulence du coronavirus. Les mesures de vigilance et de contrôle ont été multipliées dans la plupart des pays du continent. Le Botswana a, par exemple, placé en quarantaine 5 personnes en provenance de Wuhan. Le Burkina Faso a aussi pris la même mesure pour tous les ressortissants chinois qui entrent au pays.

Par ailleurs, le rapatriement de ses ressortissants est également une des mesures prises par les pays africains. Ainsi, un avion de Royal Air Maroc a rapatrié 167 ressortissants marocains qui ont aussitôt été conduits à l’hôpital militaire Mohamed V à Rabat où ils seront en observation pendant 20 jours. De même, 36 étudiants algériens qui séjournaient en Chine vont être rapatriés d’ici peu. Ils vont être suivis dans un hôpital du pays pendant 15 jours.

Enfin, la plupart des compagnies aériennes reliant les pays d’Afrique et la Chine ont annulé les prochains vols d’ici le début du mois de mars. Pour sa part, l’OMS affirme que le coronavirus n’est pas encore au stade de pandémie, une propagation d’une nouvelle maladie à l’échelle mondiale.

Si les pays occidentaux s’en sortent bien pour ce qui est de la prise en charge des malades et les mesures de précaution face à la propagation de la maladie, l’OMS a exprimé son inquiétude face à ce sujet en expliquant que de nombreux pays du continent africain ne sont pas prêts à faire face à l’épidémie.