« Les Noirs ressemblent à des singes » : Sénégal, la polémique Pape Cheikh Diallo

Pape Cheikh Diallo

Au Sénégal, l’animateur d’une émission sur la TFM, qui a indiqué que les Noirs ressemblaient à des singes, a fini de déclencher une vive polémique.

Alors qu’il évoquait l’acte de racisme lors de la rencontre en Ligue des champions, opposant le Paris Saint-Germain au Basaksehir Istanbul, l’animateur de l’émission « Yewoulene » (Réveillez-vous), sur la TFM (Télévision Futurs Médias), a déclaré que les Noirs, y compris lui, ressemblaient à des singes. Une sortie qui a été vertement critiquée par toute la population sénégalaise.

Attaqué de toutes parts, Pape Cheikh Diallo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été contraint de s’excuser. « Chers amis ! Mon commentaire de ce matin dans « Yewoulene » sur l’affaire Demba Ba, suscite beaucoup de commentaires, depuis cet après-midi. Mon intention n’était pas de blesser ou choquer qui que ce soit. C’était juste pour divertir. Je suis Noir et je suis fier de l’être. Je ne peux donc, en aucun cas, œuvrer pour la dévalorisation de la race noire  », a-t-il lancé.

Les joueurs du PSG et du Basaksehir Istanbul

« Je présente mes plates excuses à toutes ces personnes que mes propos ont heurté, frustré ou choqué », a soutenu l’animateur. Reste à savoir si les Sénégalais sont prêts à pardonner cette sortie à laquelle ils ne s’attendaient point. Surtout venant de lui.

Mardi 8 décembre 2020, lors du match entre le Paris Saint-Germain et le Basaksehir Istanbul, qui se jouait au Parc des Princes, comptant pour la dernière journée de la Ligue des champions, le quatrième arbitre est accusé d’avoir tenu des propos racistes à l’encontre de Pierre Webo, membre du staff technique de Basaksehir.

Cet acte de racisme a poussé les deux équipes à refuser de jouer le match et à quitter le terrain. Ce n’est que le mercredi que le duel a pu se jouer, avec un changement d’arbitre. Si sur le terrain, la partie est bouclée avec le PSG qui est venu à bout de la formation turque, c’est au Sénégal que se jouent les prolongations avec la bourde de Pape Cheikh Diallo.

A lire : PSG vs Basaksehir Istanbul : Erdogan en fait son match