Les médias africains à la Fête de l’Humanité

Du vendredi 14 au dimanche 16 septembre : les médias africains et « Afrique en Onde » sont à la Fête de l’Humanité 2007 au « village » Stand des médias africains au 90 avenue Che Guevara, au Parc de La Courneuve (93), en France. RER B : Le Bourget.

Objectif

La diaspora africaine se plaint de ce que bien souvent, les médias du Nord donnent de l’Afrique une image stéréotypée, réductrice, voir fausse, qui ne permet pas aux citoyens du Nord de se faire une idée de la situation réelle et les rend ainsi complice par méconnaissance des politiques menées à l’encontre des peuples de l’Afrique. La diaspora africaine installée au Nord peut aider à réduire cette ignorance en favorisant l’existance de médias africains indépendants, en aidant à ce que les médias africains soient plus présent dans l’espace médiatique du Nord ou encore poussant les médias du Nord à faire appel à des journalistes africains pour informer sur l’Afrique.

La fête de l’Huma a été historiquement un lieu de rencontres et d’échange entre les mouvement de libération de l’Afrique au moment de la décolonisation. D’ou l’idée de faire un stand des médias africain à l’espace international ou se retrouveraient le plus grand nombre de médias africains ainsi que le Monde diplo et le journal l’Humanité connues pour être indépendants des puissance financières et prédatrices de l’Afrique..

Le premier stand est aménagé en studio de production en vue d’émettre vers l’Afrique et la région parisienne (voir Afrik en Onde »

Le second stand présentera différents médias africains (site weeb, presse papier ou électronique, radio TV.. )

Un tel projet dépasse la simple animation d’un stand : aussi pour faire que cette action fasse avancer la cause des médias africains soutenue par la diaspora nous y avons associé les principales organisations panafricaines indépendantes

Présentation d' »Afrique en onde »

Afrique en Ondes qui se veut une radio alternative, citoyenne, participative va émettre en Ondes courtes en son numérique et permettra aux différentes diaspora africaines à travers un collectif d’associations et d’initiatives de pouvoir communiquer entre eux mais aussi avec les africains sur le continent. Dans une expression libre, les africains s’exprimeront sans crainte d’être musellé ni être inquiété mais dans une certaine responsabilité.

De A à Z, c’est une équipe d’experts africains qui a refléchie et mis en place les structures nécessaires pour atteindre les resultats escomptés tout en veillant à l’indépendance financière du projet aucun organisme n’a été sollicité pour une participation financière.

La Radio Mangembo 99.7 FM, » la vibration afropolitaine  » qui émet depuis Melun met à notre disposition ses équipements basse- fréquence (micro,table de mixage, ordinateur..) et son expert technique Joujou Pululu pour un accompagnement.

C’est TDF qui va porter nos émissions en direct vers le continent.

Les experts de la diaspora africaine mais aussi les citoyens vont s’exprimer et dialoguer avec les africains sur le continent grâce aux radios paternaires qui pourront reprendre les sons et les experts sur le continent s’exprimeront aussi en direct avec les africains de Paris.

3 thèmes ont été retenus pour les débats des après-midi:

– Le vendredi 14 septembre : exploitation inéquitable de ressources et la biodiversité, Gérard Afanou, directeur de société et expert en écologie .

– Le samedi 15 septembre : Médias et liberté d’expression, Louis Maglooire Keumayou, président de l’association de la presse panafricaine

– Le dimanche 16 septembre: Education et citoyenneté de la jeunesse franco-africaine, Robert Fopa, éducateur spécialisé.

A signaler aussi la retransmission du débat organisé dimanche à 17h « l’Afro Vénézolanité » par le Vénézuela qui cherche à se libérer des mêmes contraintes que l’afrique à savoir : l’exploitation des richesses de son sous-sol par des multinationales du Nord et faire émerger des médias indépendants pour se libérer du casi monopole exercé au Vénézuela par les médias de la sphère financière.

Les débats dureront 2 heures chacun, entrecoupés par les interventions exterieures.

Les émissions du matin qui dureront 1 heure seront consacrées aux micros balladeurs et interviews.

Afrique en Ondes privilégie 2 zones de couverture francophone: l’Afrique de l’ouest (Mali, burkina faso, côte d’ivoire, Benin , Togo….et l’Afrique centrale ( Tchad, Gabon, République Démocratique du Congo,centrafique, Congo-Brazzaville, Rwanda, Burundi).

Pour s’y rendre ou écouter :

Pour les habitants de la région parisienne, le plus facile, s’est de prendre le RER B et descendre à la station du Bourget. Il y a des navettes gratuites pour la Fête

Pour les autres, en particulier, ceux qui vivent en Afrique, le seul moyen c’est de caler son poste de radio sur les Ondes courtes:

Pour l’Afrique centrale, pour 8h-9h TU ou 10-11 heure parisiennes: 17525 Khz

Pour l’Afrique de l’ouest, pour 15h-17h TU et 17-19 heure parisienne: 15695 Khz.