Les Marocains friands des cartes bancaires

Le marché des cartes bancaires au Maroc est en constante augmentation. Durant le 1er trimestre 2013, les opérations réalisées par les cartes bancaires au Maroc ont atteint la somme de 46 milliards de dirhams.

La monétique au Maroc connaît une montée en charge progressive. Les Marocains utilisent de plus en plus les cartes bancaires. Les dernières statistiques du Centre monétique interbancaire (CMI) révèlent que 54,4 millions d’opérations financières ont été réalisées par le biais de cartes bancaires : retrait d’espèces sur le réseau des guichets automatiques, paiements par cartes bancaires auprès des commerçants et e-marchands. En termes de chiffres cela représentent 46 milliards de dirhams (environ 4,2 milliards d’euros), soit une progression de 6,7% par rapport au 1er trimestre 2012.

Le nombre de cartes bancaires distribuées par les banques marocaines est à ce jour de 9,6 millions (+4,2% par rapport à fin 2012), dont 8,4 millions de cartes Paiement et retrait sous les labels Visa, Mastercard et la marque nationale CMI. Une hausse de 4,2% a été enregistrée depuis fin 2012. Cette croissance s’explique par la hausse modérée du nombre des cartes Visa et Mastercard (2,4%) et du nombre des cartes privatives Retrait (1 ,8%) et d’une progression soutenue des cartes CMI (11,6%) par rapport à fin 2012.

Les cartes étrangères aussi ont connu un bond. Elles ont totalisé 2,2 millions d’opérations (+6,3 %) pour un montant de 3,7 milliards de dirhams (+8,3%). Les opérations par cartes étrangères représentent 43% de transactions auprès des commerçants marocains (1,6 milliards de DH) et 57% de transactions de retraits d’argent au niveau des GAB (2,1 milliards de DH).

A l’étranger, les cartes marocaines ont réalisé 115 000 opérations, retraits et paiements, au cours du premier trimestre 2013, pour un montant global de 199,7 millions de DH. On enregistre une progression de 40,8% en nombre et 32,9% en montant par rapport au premier trimestre 2012.

Le paiement en ligne par cartes bancaires a également connu une importante progression de 35,4% en passant de 161,8 milliards de DH au premier trimestre 2012 à 219 milliards DH au premier trimestre 2013.