Les Malgaches de retour aux urnes pour élire leur Président

Après le premier tour de la Présidentielle, les électeurs malgaches se rendent à nouveau ce vendredi dans les urnes, pour élire leur Président.

Près de 7,8 millions d’électeurs malgaches sont appelés à voter ce vendredi au second tour de la Présidentielle. C’est donc ou Jean-Louis Robinson, soutenu par le Président déchu Marc Ravalomanana, ou Hery Rajaonarimampianina soutenu par Andry Rajoelina, le Président de transition, qui sera le futur chef d’Etat du pays.

Selon les résultats publiés le 8 novembre par la Commission électorale, Jean-Louis Robinson a obtenu 21,6% des suffrages à Hery Rajaonarimampianina 15,93%. La Commission électorale malgache a également décidé d’autoriser des électeurs qui ne figuraient pas sur les listes électorales du premier tour de l’élection présidentielle à participer au second tour prévu ce 20 décembre. Toutefois sous certaines conditions.

La Grande Île retient son souffle. Après une histoire jalonnée de coups d’Etat à répétition, elle espère, à la suite de ces élections, sortir de l’impasse dans laquelle elle se trouve. Les défis sont énormes pour le prochain chef d’Etat. Il devra convaincre les bailleurs de fond de revenir, et redresser l’économie en panne depuis de nombreuses années.

L’éradication de l’extrême pauvreté est aussi l’autre grand chantier des futurs dirigeants malgaches. La misère a encore fait un bond en avant à Madagascar. Les conditions de vie de la population ne cessent de s’aggraver. Selon le dernier rapport de la Banque mondiale, 92% des Malgaches vivent en dessous du seuil de pauvreté.