Les Lions rugiront à Séoul

Les Sénégalais se sont qualifiés pour la Coupe du monde 2002 en allant battre les modestes namibiens par 5 buts à zéro. Les Pharaons ont laissé échapper leur chance en ne parvenant pas à s’imposer face aux Fennecs. Les Marocains, en spectateurs, ont vu leur rêve se briser à… Windhoek. Drame hitchkockien.

Il n’y avait qu’un fauteuil pour trois prétendants. Marocains, Egyptiens et Sénégalais rêvaient à une participation à la Coupe du monde 2002 qui se déroulera au Japon et en Corée du Sud. Les Pharaons et les Lions avaient besoin impérativement d’une victoire pour concrétiser leur rêve. Pour se mettre à l’abri de toute mauvaise surprise, les Lions devaient inscrire cinq buts. Pour parfaire leur goal average, différence de buts. Les protégés de Bruno Metsu s’en sont admirablement sortis de leur mission. Ils sont battre les  » Brave Warriors  » à Windhoek par cinq buts. Les rues de Dakar peuvent s’enflammer, les Lions iront à Séoul. C’est leur première participation.

Historique ! Les rues de Dakar ont té prises d’assaut dès l’égalisation des Fennecs contre les Pharaons, à un quart d’heure de la fin de la rencontre. Très ému, le président sénégalais a fait par de son intention d’écourter sa visite européenne pour féliciter les héros.

Dakar rit, Le Caire pleure et Rabat s’effondre

Tout avait bien commence pour les Egyptiens face à une équipe algérienne démotivée. Après avoir repoussé les attaques des Fennecs durant la première mi-temps, les Pharaons développent leur jeu en seconde période. L’arbitre béninois siffle un penalty en faveur des Egyptiens à la 60ème minute. Ahmed Hossam se charge de transformer le tir au but. A cet instant, les Sénéfgalais mènent 3 buts à zéro. Les Egyptiens sont virtuellement qualifiés.

Mauvais choix. Au lieu de continuer à développer leur jeu offensif, les Pharaons préfèrent se replier sur leur défense. Immense erreur tactique ! Les Lions de Bruno Metsu mettent un autre but, sur penalty aussi, dans les filets des malheureux namibiens. Et …un autre, quelques minutes plus tard. Pour le grand malheur des Pharaons, l’attaquant algérien Farid Ghazi égalise. L’Egypte est définitivement éliminée.

Les Marocains, en repos forcé, regardaient les matchs devant la télé. Avant la fin des deux rencontres, le zapping leur a appris la mauvaise nouvelle : c’est le Sénégal qui ira au pays du Soleil Levant. Les Lions n’ont pas démérité leur qualification.