Les hommages affluent de partout après la mort de Miriam Makeba

Les hommages affluent de partout à travers le monde à la suite du décès de la légendaire chanteuse sud-africaine Miriam Makeba.

L’ancien président Nelson Mandela a déclaré que: « Malgré son énorme sacrifice et la douleur qu’elle sentait en laissant derrière elle sa chère famille et son pays au moment où elle était partie en exil, elle a continué à faire notre fierté en se servant de sa renommée internationale pour attirer l’attention sur l’horreur de l’apartheid.

« Ses lancinantes mélodies ont exprimé la douleur de l’exil et le bouleversement qu’elle a connu durant les 31 longues années d’exil.

« Dans le même temps, sa musique a inspiré un puissant sentiment d’espoir en chacun de nous. Même après son retour au bercail, elle a continué d’utiliser son nom pour faire la différence en conseillant les musiciens. Un de ses plus récents projets a été de mettre l’accent sur la situation des victimes des mines antipersonnel.

« Elle était la première dame sud-africaine de la chanson et méritait amplement le nom Mama Africa. Elle était la mère de notre lutte et de notre jeune nation. Il est normal que ses derniers moments soient passés sur scène en faisant plaisir aux autres et apporter son appui à la bonne cause » a- t-il déclaré.

Le ministre sud-africain des Arts et de la Culture, Pallo Jordan a pour sa part déclaré que le nom de Makeba était devenu synonyme de la lutte mondiale contre l’apartheid et de la liberté sud-africaine.

« Sa musique projetait les aspirations et l’espoir des peuples africain dans un monde meilleur, comme aucun autre musicien l’a fait pendant ces trois dernières décennies. Peut-être plus que tout autre chanteuse africaine, Miriam Zenzile Makeba a été en mesure d’utiliser son art comme une arme. Sa dimension internationale a contribué grandement à l’échelle mondiale la campagne en faveur de sanctions et l’isolement du régime de l’apartheid.

« Sur le continent africain, Miriam Makeba s’est distinguée en tant que patriote, en préconisant la juste cause des peuples de l’Afrique australe dans la lutte contre le colonialisme et l’apartheid. La mort de ce remarquable artiste africain est une grande perte pour la musique et la culture sud-africaine.

Miriam Makeba était en quelque sorte une créatrice sud-africaine qui a gagné une place dans le Village culturel mondial grâce à son talent et sa magnifique voix », a déclaré M. Jordan.

Lire aussi : Miriam Makeba : Adieu « Mama Africa » !