Les frères Jernidier réunis pour le meilleur et pour le rire

La comédie « On bòl a 2 lans » porte un regard acide et drôle sur le couple et l’amitié en Guadeloupe. Ecrite en langue créole par Sylviane Telchid et José Jernidier, elle est mise en scène par ce dernier et interprétée par son frère Joël, Norlize Félicianne-Reinette et Lilian Magoudou. Après avoir triomphé aux Antilles et en Guyane, elle passe à Paris, ce week-end, au théâtre Comédia.

José Jernidier, le frère aîné, est à l’écriture et à la mise en scène, et Joël, son cadet, joue le rôle de Brino, un jeune marié qui, en compagnie de sa femme, Natali, interprétée par Norlize Félicianne-Reinette, ouvre les cadeaux que leur ont offert les invités lors de la noce. Natali a demandé à son amie Sèwjèt de noter le nom du donataire sur chacun des présents offerts. Alors le cérémonial est l’occasion pour les époux d’évaluer l’estime que leur portait leurs invités et de laisser libre cours à leurs sarcasmes.

José Jernidier a co-écrit On bòl a 2 lans[[(ce qui signifie en langue créole : un plateau à anses, l’un des cadeaux ridicules qui a été offert aux époux pendant la noce)]] avec la linguiste Sylviane Telchid, en créole, une langue qu’il veut contribuer à faire passer de l’oralité à la littéralité. « Il y a beaucoup de choses à faire et à dire en créole, et il est essentiel d’écrire de plus en plus dans cette langue, nous a confié le dramaturge. Nous sommes tous les deux, Sylviane et moi, dans cette dynamique. Et le théâtre est le meilleur moyen de faire connaître le texte. » Joël Jernidier, dans son travail d’acteur, a particulièrement apprécié « l’utilisation et l’originalité de la langue. Dans cette pièce, le travail sur le créole donne une sacré vérité aux situations. »

Quand amour et amitié ne font pas bon ménage

On bòl a 2 lans est la suite d’une saynète de la pièce Mandé mayé que les deux auteurs avaient écrite il y a plusieurs années et où Brino et Natali faisaient leur première apparition. José Jernidier souhaitait aller plus loin dans sa réflexion sur le couple. « Je crois qu’il est nécessaire de poser la problématique du couple antillais car il existe en son sein un déséquilibre que l’on n’arrive pas à expliquer, nous a-t-il déclaré. Dans la pièce, on a l’impression que la femme domine, mais c’est plus complexe que ça. » Au delà de la problématique du couple, celui qui est aujourd’hui le dramaturge le plus populaire de la Guadeloupe a voulu montrer la dualité qui existe dans le rapport Amour-amitié : « Quand un couple se marie, le problème du mari et de ses amis se pose toujours ! Et dans la pièce, Ti Kanm, l’ami d’enfance de Brino, interprété par Lilian Magoudou, veut avoir une place dans le couple de son compère alors que Natali veut le faire déguerpir. Mais laquelle peut-il avoir ? La réponse n’est pas évidente. »

On bòl a 2 lans est aussi une histoire de famille. José et Joël Jernidier, qui occupent la scène théâtrale guadeloupéenne depuis plus de vingt ans, ont trouvé là l’occasion de collaborer. « Ca faisait longtemps que j’avais envie de faire travailler Joël, nous a confié José, et le rôle de Brino, dans cette pièce, a été écrit pour lui. Je l’ai fait travailler comme n’importe quel comédien, et il s’est comporté de façon très professionnelle. Je dois reconnaître que c’est un vrai plaisir que de travailler en bonne entente avec son frère. » Pour Joël, cette collaboration est logique et devait avoir lieu : « Entre José et moi, tout s’est déroulé sans problème. De toutes façons, nos conceptions du théâtre sont très proches, donc ça ne pouvait que se passer très bien. »

On bòl a 2 lans, une production JP Show, jusqu’au 13 janvier au Théâtre Comédia, 4, bld de Strasbourg 75010 PARIS. Tel : 01 42 38 22 22

Lire aussi :

 « Bòdlanmou pa lwen », une pièce en créole à la Comédie française